• C'est toi mon rêve

    Le but d'une vie est parait-il
    De rendre ses rêves réalité
    Ce qui me paraissait plutôt facile
    Puisque je t'avais trouvé
    Mais ce qu'on oublie de mentionner
    C'est comment faire de cette réalité une éternité
    Car moi je n'ai pas su te garder
    Et mon rêve s'est alors brisé
     
    Sans toi ma réalité n'a pas de sens
    Je suis perdue dans ce monde immense
    Je n'ai personne pour me guider
    Personne à qui parler
     
    Car c'était toi mon rêve
    Celui qui devait être réalité
    Celui que je n'ai pas su rendre éternité
    Et ça vois-tu j'en crêve...

  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Juin 2007 à 23:22
    anagramme
    d'étreinte en éternité, il n'y a parfois que le jeu de l'anagramme... mais parfois aussi, l'étreinte est éphémère et le parfum de l'éternité a le goût amer du souvenir... Merci pour ce doux/dur texte... Ligeia
    2
    Samedi 30 Juin 2007 à 11:07
    Celui ou celle
    qui nous guide telle une étoile peut également être "filant", et il nous faut alors trouver un autre guide, car l'éternité n'existe que pour le temps, pas pour le genre humain qui, lui, est pérenne. Bonjour wordsagain.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :